Comment bien se préparer avant une formation collective ?

9 Nov, 2021
visuel article comment bien se préparer avant une formation collective

Une formation collective se prépare de chaque côté du pupitre : par l’étudiant et par le formateur. Le Formateur doit s’assurer d’avoir mis à jour son contenu, de l’avoir adapté à son audience, d’avoir préparé tous les supports de cours et les cas pratiques. Mais de l’autre côté, l’étudiant doit aussi se préparer pour maximiser au maximum la formation. Non, vous ne devez pas arriver les mains dans les poches à une formation ! Voici les 3 bonnes pratiques à destination des gestionnaires de formation, dans le cadre des formations collectives que l’on peut réaliser en présentiel au sein de vos structures.

visuel article recueillir les besoins de chaque participant

Au préalable et normalement avant même d’avoir sélectionné la formation, il est essentiel d’avoir recueilli les besoins de chaque participant. Par besoin nous attendons, les connaissances, les compétences, les cas pratiques et les outils que chaque participant souhaite découvrir.
Outre cela, il faut aussi recueillir les modalités pédagogiques préférées, que ce soit en présentiel ou distanciel ou mixte mais aussi le type de pédagogie, entre théorie et pratique.
Chez EtOH Academy, nos formations et nos formateurs sont des professionnels de la filière vin, bière et spiritueux et ont conçu des cas pratiques du secteur, de façon à être au plus proche des problématiques de nos participants.

#2 Envoyer le programme de formation à tous les participants

Visuel article envoyer le programme de formation

Le programme de formation détaille les modules et modalités pédagogiques et d’évaluation du cours. Ce programme est important car il permet à chaque participant d’appréhender la formation, d’éventuellement faire des recherches au préalable et surtout de se poser la question importante : en quoi cette formation va m’apporter dans ma vie professionnelle voire même personnelle ?
En fonction de cette réponse, le participant doit être capable de pouvoir lister des cas d’usage déjà rencontrés ou potentiels, des problématiques, des besoins ou des questions.
Il peut éventuellement se renseigner sur les outils listés et commencer à tâtonner.
Cela ne prend pas des heures, mais c’est essentiel pour être déjà dans le bain et pouvoir maximiser le temps passé avec son formateur.

#3 Recueillir les questions ou les cas concrets à étudier avec votre Formateur

Visuel article recueillir les questions ou cas concrets à étudier

Dans la continuité de ce qui est dit avant, les formations collectives doivent permettre de travailler en équipe sur des cas d’entreprise. Il est donc essentiel de pouvoir faire le tour des participants pour comprendre le besoin de l’équipe et les objectifs visés. Une formation doit pouvoir être utilisée à l’issue de la formation, sinon l’apprentissage ne sera de courte durée si elle n’est pas mise en oeuvre.
Il est donc important que la mise en application de la formation soit déjà prévue par les participants. Cela va permettre aussi d’anticiper et de soulever des freins potentiels qui pourront être étudiés avec le formateur. Ces freins ne doivent pas être détectés après la formation : sinon il est fort possible que la méthode prônée ne soit pas tout à fait applicable et que la formation ne donne aucune suite du fait de ces freins.
Ches EtOH Academy, les formations collectives sont proposées aux entreprises qui ont un besoin et des objectifs clairement définis. Nos formateurs ont pour objectif de vous permettre d’atteindre vos objectifs : pour cela, nous attendons la participation des stagiaires avant, pendant et après la formation, dans une démarche gagnant-gagnant. Découvrez notre catalogue de formation.

Pour aller plus loin…