Le micro-learning, une nouvelle façon d’apprendre tout au long de sa vie

21 Sep, 2021
Visuel blog Le micro-learning, une nouvelle façon d'apprendre tout au long de sa vie

A l’heure où les collaborateurs ont de moins en moins de temps et les technologies vont de plus en plus vite, il se pose un dilemme essentiel : comment prendre le temps quand on n’a plus le temps ? Une des solutions est le micro-learning ou fast-learning. C’est aussi une solution qui répond à une autre problématique : la baisse d’attention des stagiaires. On vous présente le micro-learning et ses avantages.

Le micro-learning ou fast-learning est une nouvelle méthode d’apprentissage constituée de modules très courts de moins de 5 minutes, disponibles à tout moment. Chaque module est centré sur une notion précise et concrète. En général, le micro-learning est un e-learning voire même un mobile learning. Le micro-learning est associé à des outils de mobilité comme le podcast ou les applications, de sorte qu’on dit que ce sont des apprentissages nomades, à consommer à tout moment.
Ces modules très courts permettent d’aborder une notion ou un message. Le cerveau est concentré sur cette information et une mise en pratique très simple.
Les leaders du marché, après de multiples études, ont indiqué qu’un module de micro-learning ne doit pas dépasser la limite de 144 secondes.
On dit que le micro ou fast-learning est un ATAWADAC (acronyme barbare anglais) : AT qui signifie anytime, AW pour anywhere (n’importe où), AD pour any device (sur n’importe quel support) et AC pour any content (tout type de contenus).

Les avantages du micro-learning

Le micro-learning apporte une plus grande autonomie : les collaborateurs sont plus libres sur l’avancée de leur parcours.
Le micro-learning apporte aussi une continuité : le collaborateur peut se former en continu et suivre les évolutions de son métier ou liées au changement technologique.
Le micro-learning évite l’absence : en effet, un des freins de la formation est l’absence et donc la coupure que cela implique. Il n’est pas toujours évident de pouvoir s’absenter toute une journée ou toute une semaine. Et parfois cela n’est pas suffisant pour rester formé et informé.
Enfin le coût est souvent bien plus faible : le contenu est par principe moins cher à produire, en outre étant morcelé, il peut être pertinent pour un plus grand nombre, pas besoin de devices supplémentaires (souvent disponible depuis PC ou smartphone) et surtout pas de coût de déplacement ou de coût logistique.

Les limites du micro-learning

Toute autonomie entraîne discipline : il faut que les collaborateurs intègrent la formation en micro-learning dans leur routine journalière. Ils doivent s’autodiscipliner car c’est une opportunité pour eux.
Il faut aussi être à l’aise avec le e-learning.
Mais les formats courts ne sont pas adaptés à toutes les formations : celles qui nécessitent un temps d’explication et d’enseignement plus long, celles qui nécessitent de la pratique.
C’est pour cela que parfois, le micro-learning peut être associé à d’autres modalités pédagogiques : des formations en présentiel, en visioconférence, des ateliers collectifs pratiques.
Que ce soit le e-learning, le présentiel, le collectif ou l’individuel : tout est une question de stratégie et une stratégie répond à des objectifs. Pour vous proposer le meilleur format, vous devez nous indiquer précisément vos objectifs. Et de là, nous adapterons le programme et le format en fonction. Contactez-nous pour plus d’informations.

Pour aller plus loin…